Nicolas GUITTON
Ostéopathe à Boulogne-Billancourt
Nicolas GUITTON
Ostéopathe à Boulogne-Billancourt

Ostéopathie et déformations crâniennes du nourrisson.

Bébé

Les nourrissons subissent des forces extérieures durant la grossesse (malposition fœtale, prématuré etc), l’accouchement (utilisation d’instruments forceps, ventouses cuillère) ainsi que durant les premières semaines de leur vie (torticolis, positions prolongées sur le dos), qui peuvent occasionner des déformations crâniennes.

 

Les plus courantes sont la plagiocéphalie et la brachyphéalieVoici un schéma de différentes déformations crânienne.

Qu’est-ce que la plagiocéphalie fonctionnelle ?

C’est un aplatissement à l’arrière d’un côté de la tête (asymétrique), oreille avancée du même côté, souvent du côté préférentiel de rotation de la tête du côté du méplat.

Cela est due à un manque de mobilité global du bébé.

La plagiocéphalie peut être prise en charge au stade du nourrisson, il est important de consulter votre pédiatre le plus tôt possible si vous avez un doute

Il existe deux types de plagiocéphalie :

  • Plagiocéphalie synostosique (craniosténose) : forme rare et détectée assez tôt, les sutures du crâne se sont fermées prématurément, la prise en charge est dans ce cas uniquement chirurgicale.
  • Plagiocéphalie positionnelle : crâne déformé mais les sutures ne sont pas ossifiées. Prise en charge par ostéopathie et kinésithérapie.

Qu’est-ce que la brachycéphalie fonctionnelle ?

C’est un aplatissement symétrique à l’arrière du crâne, le visage peut paraitre plus large.

Cela est due à l’environnement le plus souvent (manque de stimulations et de portage, utilisation excessive du transat, etc) et de la génétique.

Le pronostic est meilleur que la plagiocéphalie quand le bébé sera capable de se tenir assis (plus de contraintes sur l’arrière de son crâne) à partir de 6 mois environ.

A 2 mois, il y a 1 enfant sur 3 qui présente une déformation crânienne positionnelle.

Quelles sont les solutions ?

  • Première possibilité : ne rien faire et laisser le temps s’en charger.
    Il existe une amélioration avec le temps mais incomplète. Sachez que pus la déformation est sévère moins elle sera récupérée.

    Aucune donnée de la littérature ne permet de conclure à un lien de causalité entre les déformations crâniennes et retard neuro-développemental, troubles spécifiques ophtalmologiques, oculomoteurs, ou vestibulaires (équilibre).
    Seuls les troubles de l’articulé dentaire avec latéromandibulie (mâchoire), les troubles posturaux (risque de rétraction musculaire) peuvent être retrouvés dans les formes sévères de plagiocéphalie fronto-occipitale.
    Dans les formes plus prononcées et en l’absence d’une prise en charge adaptée et précoce, les retentissements mor­phologiques ou esthétiques peuvent persister (10% des adolescents présentent encore ces déformations).
  • Deuxième possibilité : consultez rapidement.
    Une prise en charge précoce aura un meilleur pronostic. Après 2 ans l’action thérapeutique sur les déformations crâniennes est plus difficile.
    La raison ?

    Les fontanelles (sutures des os du crâne de bébé) se ferment au fur et à mesure, de 3 mois à 24 mois.
    Plus on travaille tôt sur le crâne du bébé, plus ce sera facile de prendre en charge les déformations crâniennes.
    Une action ostéopathique complémentarité de la kinésithérapie permet une prise en charge optimale pour une amélioration rapide de la déformation crânienne du bébé.

L'ostéopathie et plagiocéphalie / brachycéphalie

L’ostéopathe travaille sur les zones de tensions et de compressions du crâne du nourrisson.

Il travaillera sur les dysfonctions crâniennes et bien souvent sur le torticolis associé.

L’ostéopathe met en place un protocole de techniques douces et adaptées à chaque nourrisson. Ces techniques sont sans danger et respectent la santé et le bien être des bébés.

Le traitement n’est pas limité au crâne mais peut s’étendre à la colonne vertébrale, au bassin, aux membres inférieurs.

Combien de séances pour traiter une déformation crânienne ?

Cela va dépendre de la sévérité de la déformation crâniennes, du type de déformation et de l’évolution du bébé.

Et s’il n’y a pas d’amélioration ?

En cas d’absence d’amélioration de la déformation crânienne après une prise en charge adaptée, une orientation par votre pédiatre vers un centre spécialisé des malformations cranio-faciales est recommandée.

Ces centres spécialisés intègrent un neurochirurgien, un chirurgien maxillo-facial ou un chirurgien plastique pédiatrique.

L'indication d’une orthèse crânienne est exceptionnelle et ne peut être posée que par ces équipes, seules à même d’évaluer la balance bénéfice-risque pour le bébé.

Les conseils pour prévenir ou traiter la tête plate

Votre ostéopathe et votre pédiatre ont un rôle important dans la prise en charge des déformations crâniennes du bébé mais vous avez aussi un rôle à jouer en tant que parents !

Voici quelques conseils à adopter quotidiennement :

  • Favoriser le portage physiologique (porte bébé physiologique, écharpe) cela permet que la tête du bébé ne soit pas contre quelque chose de dur.
  • Respecter les consignes de couchage : malgré une position sur le dos qui peut favoriser les déformations, il est indispensable de coucher bébé sur le dos.
  • Alterner régulièrement la position du bébé vers la tête ou le pied du lit, afin d’encourager la rotation spontanée de sa tête d’un côté à l’autre.
  • En période d’éveil et sous surveillance mettez le bébé sur le ventre. Votre bébé va développer ses muscles de son cou et bomber l’arrière de son crâne.
  • Si le bébé a une préférence de position stimuler le de l’autre côté que ce soit sur le dos ou sur le ventre ! Idem pour le biberon ou l’allaitement.
  • Éviter les longues périodes dans les sièges (auto, transat) avec la tête fixe
  • Stimuler l’enfant des deux côtés

Merci d’avoir lu jusqu’au bout.

Pour plus d’informations ou si vous avez besoin d'un accompagnement d'ostéopathie, n’hésitez pas à me contacter ou à prendre rendez-vous. Prenez soins de vous.

Sources :

- Haute Autorité de Santé 2020 Prévenir la plagiocéphalie sans augmenter le risque de mort inattendu du nourrisson

- Haute Autorité de Santé 2020 Prévention des déformations crâniennes positionnelles (DCP) et mort inattendue du nourrisson

- Haute Autorité de Santé 2020 Prévenir la tête plate : conseils aux parents


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib