Nicolas GUITTON
Ostéopathe à Boulogne-Billancourt
Nicolas GUITTON
Ostéopathe à Boulogne-Billancourt

La natation est-elle le meilleur sport pour notre dos ?

Sport

Vous avez surement entendu de la part de vos proches, d’un professionnel de santé (médecin, kiné, ostéo, etc) que la natation (notamment le dos crawlé) est excellente pour se muscler et soulager ses maux de dos (par exemple si vous avez une scoliose).

Vous avez peut-être eu comme conseil de pratiquer le dos crawlé qui qui ne creuse pas davantage le bas du dos (hyperlordose lombaire) contrairement à la brasse.

Regardons de plus près.

La natation est-elle le sport le plus efficace pour les maux de dos ?

  • Une étude réalisée sur des adolescents montre que la marche et le vélo se sont révélés plus efficaces pour les maux de dos que la natation.
  • Il n’y pas d’autres études scientifiques sur le sujet.

Faut-il favoriser le dos crawlé pour ses maux de dos ?

  • Il n’y a, à ce jour, aucune étude qui démontre que le dos crawlé est la meilleure nage.
  • Une étude à révélée que l’on retrouve autant de modifications vertébrales chez des professionnels quelques soit le type de nage.
  • Faites donc la nage que vous aimez !

La natation est-elle meilleure que les autres sports ?

  • Globalement, les programmes aquatiques (aquagym, aquafitness, etc) ont de bons résultats pour les maux de dos.
  • Cependant, les exercices dans l’eau ne sont pas plus efficaces que les activités « terrestres ».

Pourquoi recommande-t-on la natation ?

  • L’idée de base qui séduisait dans la natation était que l’activité aquatique permet d’éviter les chocs sur les articulations qui seraient responsables des maux de dos.
  • L’idée semblait logique mais n’est pas fondée sur des preuves cliniques.
  • Si vous aimez nagez alors continuez, foncez !
    Le plus important est de pratiquer un sport que vous aimez ! Et de manière régulière !

Pourquoi il n’y a pas un sport meilleur que les autres ?

Il existe deux raisons qui explique pourquoi il n’y a pas un sport meilleur qu’un autre.

  • La notion de plaisir.
    Le meilleur sport est celui que vous ferez !
    Par exemple, on n’aime pas tous la natation. Si un sport ne vous plait pas, il y a peu de chances que vous le pratiquiez régulièrement.
    Plus vous prenez de plaisir dans une activité physique plus vous serez susceptibles de l’intégrer dans votre quotidien et vous en tirerez des bénéfices pour votre santé dans le temps.
  • Vos propres capacités.
    Vos gouts sont uniques mais votre histoire, vos douleurs, vos croyances, vos expériences et vos sensations le sont également.
    C’est pour ces raisons qu’on ne peut pas définir un sport meilleur que les autres pour toute la population. Vos capacités ont un potentiel d’amélioration grâce au sport.

En résumé dans la littérature, on a des preuves que :

  • Les exercices cardio font du bien.
  • Les exercices de forces et de résistance (musculation) font du bien.
  • Que l’activité physique, peu importe le sport, produit une sécrétion de molécules « anti-douleurs » naturelles dans le corps. Et donc, que le sport n’a pas nécessairement besoin de faire travailler spécifiquement la région douloureuse pour soulager.
  • Le plaisir peut augmenter au fur et à mesure des séances (HIIT, crossfit, etc)
  • Que le sport peut être une façon de prévenir la douleur (surtout la lombalgie, les études scientifiques s’intéressent majoritairement au bas du dos).

Conclusion :

Faites le sport que vous voulez !

Il n’y a pas de mauvais sport. Il n’existe pas de meilleur sport qu’un autre. Il y a celui que vous aimez.

L’idée que la natation est le meilleur sport à faire pourrait même avoir un côté culpabilisant pour les personnes n’arrivant pas à s’y tenir (et la culpabilité n’aide pas à se sentir mieux).

Des douleurs musculaires, une raideur anormale, tendinopathie, une baisse de performance, envie de se remettre au sport, pensez à consulter votre ostéopathe.

Merci d’avoir lu jusqu’au bout.

Pour plus d’informations ou si vous avez besoin d'un accompagnement d'ostéopathie, n’hésitez pas à me contacter ou à prendre rendez-vous. Prenez soins de vous.

Sources : 

Abadi et Al 2019. The effect of aquatic exercise program on low-back pain disability in obese women.

Heisz et Al 2016. Enjoyment for High-Intensity Interval Exercise Increases during the First Six Weeks of Training : Implications for Promoting Exercise Adherence in Sedentary Adults

Kaneoka et Al 2007. Lumbar intervertebral disk degeneration in elite competitive swimmers: a case control study.

Privitera et Al 2014. An enjoyable distraction during exercise augments the positive effects of exercise on mood.

Ribaud et Al 2013. Which physical activities and sports can be recommended to chronic low back pain patients after rehabilitation ?

Samuelly et Al 2018.  A Fast Track to Hypoalgesia - The Anaerobic Exercise Effect on Pain Sensitivity.

Shiri et Al 2018. Exercise for the prevention of low back and pelvic girdle pain in pregnancy: A meta-analysis of randomized controlled trials

Steffens et Al 2016. Prevention of Low Back Pain : A Systematic Review and Meta-analysis.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib