Nicolas GUITTON
Ostéopathe à Saint-René, Hillion
Nicolas GUITTON
Ostéopathe à Saint-René, Hillion

J'ai mal parce que je vieillis ?


Il n’est pas rare d’entendre au cabinet, un patient dire "j’ai mal parce que je vieillis", que finalement ses douleurs sont chroniques parce qu'il devient "vieux".

Est-ce vrai ? Sommes-nous condamnés à avoir de plus en plus de douleurs avec l’âge ?

Petit tour d’horizon.

Qu’est-ce que l’on constate chez des patients sans douleurs ?

Il existe une revue systématique de 33 articles avec plus de 3000 patients sans douleurs qui ont participés à une imagerie (IRM et scanner).

Voilà les résultats de cette revue sur la discopathie (pathologie du disque), arthrose facettaire (c’est à dire arthrose ici du bas du dos), et le bombement discal :

 

Sujets de 20 ans

Sujets de 50 ans

Sujets de 80 ans

Discopathie dégénérative

37 %

80%

96%

Arthrose facettaire

4%

32%

83%

Bombement discal

30%

60%

84%

Les résultats d'imagerie de la dégénérescence de la colonne vertébrale sont présents dans des proportions élevées chez les individus asymptomatiques (sans symptômes) et augmentent avec l'âge.

De nombreuses caractéristiques dégénératives basées sur l'imagerie font probablement partie du vieillissement normal du dos et ne sont donc pas associées à la douleur !

C’est un phénomène physiologique. C’est tout à fait normal. Nos structures, tissus s’usent avec le temps !

Ces résultats d'imagerie doivent être interprétés selon le contexte global de l'état clinique du patient.

Que voit-on dans la population générale ?

Il existe une revue systématique de près de 165 articles avec pas moins de 1000 personnes dans la population générale mondiale (entre 1980 et 2009 avec 54 pays identifiés) qui ont participés dans le cadre de la lombalgie (mal du bas du dos).

Voilà les résultats en pourcentage de personnes avec des douleurs lombaires (lombalgie).

Tranches d’âge

% de personnes avec des douleurs lombaires (en moyenne)

 

Chez les sujets de 10-19 ans

18 à 28%

20-29 ans

13 à 20%

30-39 ans

26 à 33%

40-49 ans

33 à 36%

50-59 ans

28 à 35%

60-69 ans

28 à 42%

70-79 ans

28 à 36%

80-89 ans

21 à 28%

Quand l'on regarde le tableau, la tranche de population avec le plus de douleurs lombaires se situe surtout chez les sujets actifs (30 à 60 ans).

On peut donc penser que leurs douleurs ne dépendent pas du vieillissement mais de d'autres facteurs comme le stress, la sédentarité liée au travail, le manque de sommeil (jeunes parents).  

Conclusions

  • Il n’y a pas de fatalité. Prendre de l’âge n’est pas une fin en soi.
  • La douleur n’est ni corrélée au vieillissement, ni aux modifications radiologiques (puisqu’elles ne sont pas corrélées à la douleur) !
    Les résultats d'imagerie doivent être interprétés dans le contexte de l'état clinique du patient (notion de traumatisme par exemple).
  • On n’a donc pas mal parce que l’on vieillit et heureusement !
    Les douleurs sont dûes à priori, par d’autres facteurs (traumatiques, humeur : anxiété, dépression, manque de sommeil, etc.).
  • Que vous ayez des douleurs du dos en étant jeunes ou vieux, pensez à consulter votre ostéopathe.

Merci d’avoir lu jusqu’au bout.

Pour plus d’informations ou si vous avez besoin d'un accompagnement d'ostéopathie, n’hésitez pas à me contacter ou à prendre rendez-vous. Prenez soins de vous.

SOURCES

Brinjikji W et Al 2015. Systematic literature review of imaging features of spinal degeneration in asymptomatic populations.

Hoy D et Al 2012. A systematic review of the global prevalence of low back pain.


Articles similaires

Derniers articles

La motricité de bébé en image !

J'ai mal parce que je vieillis ?

Dois-je mettre du chaud ou du froid ?

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.